4 CONSEILS POUR ACCEPTER SON CORPS DE FEMME

Posted on

Accepter son corps et se sentir bien avec lui n’est pas chose facile. Face à toutes les pressions que celui-ci subit au quotidien, toutes les comparaisons qu’on lui impose et tous les diktats auxquels on voudrait le cantonner, il peut parfois nous être difficile de se sentir belle. 

Pourtant, chacune d’entre nous est belle dans sa singularité et, peu importe tous les changements auxquels nous aimerions le soustraire, il nous sera impossible d’avoir le corps parfait, tout simplement car celui-ci n’existe pas. Apprendre à se sentir belle à toutes les étapes de notre vie, malgré les changements et le temps qui passe et sans y poser de conditions, est le plus beau cadeau que nous puissions nous faire. 

Alors, comment faire pour apprendre à, enfin, aimer son corps ?

Prendre conscience de toutes les choses que l’on aime chez soi

Fuir la vision que vous avez de votre corps ne vous aidera pas à renouer avec lui et à apprendre à l’accepter et à l’aimer. Il est tout simplement impossible de rejeter toute une partie de vous-même, de refuser de faire la paix avec cette enveloppe qui vous soutient tant, et d’espérer vous sentir bien dans votre vie de femme.

Alors n’ayez plus peur de vous y confronter : même si cela peut paraître bizarre au début, prenez un moment dans votre journée, au réveil, après la douche ou avant de vous coucher pour admirer votre reflet dans la glace, apprendre à connaître votre corps et oser regarder votre image différemment. Au lieu de prêter attention à tout ce que vous souhaiteriez changer, soyez plutôt attentive aux choses que vous aimez chez vous. Vos yeux vous plaisent-ils ? Votre teint rayonne ? Vos cheveux sont magnifiques ? Essayez d’énumérer au moins cinq choses que vous aimez dans le reflet que le miroir vous renvoie et dites-vous, haut et fort, que vous êtes belle ! Parce que vous l’êtes !

Cultiver un environnement sain

Pour vous sentir bien à l’intérieur, commencez par faire le tri autour de vous. Une bonne relation avec soi-même ne peut se cultiver que dans un environnement sain et bienveillant.

Entourez vous de personnes et de femmes qui vous veulent du bien, qui vous font vous sentir pleinement vous-même et en confiance, et qui savent célébrer vos réussites, votre bonheur et votre confiance en vous. Concentrez-vous sur des personnes qui vous apportent de la joie, sont positives et surtout qui vous tirent vers le haut ! Il n’y a rien de pire qu’un entourage qui vous dévalorise et qui se compare sans cesse à vous pour détériorer votre relation à vous-même et à votre corps.

A l’heure où les réseaux sociaux tendent à prendre le contrôle de notre espace mental, désabonnez-vous des influenceuses qui vous provoquent un sentiment de ne pas être à la hauteur et qui ne vous amènent qu’à vous comparer.  Vous vous sentirez mieux instantanément, c’est promis ! 

Célébrer vos potentialités 

Au lieu de prêter toute votre attention à ce à quoi votre corps ressemble, passez un moment pour vous rendre compte de ce qu’il vous permet. Admirez sa résilience, sa capacité à nous soutenir malgré tout ce par quoi vous pouvez le faire passer. Célébrez les sensations que votre corps vous permet de ressentir, les mouvements dont il est à l’origine, les possibilités qu’il vous offre et prenez conscience de la chance que vous avez ! 

Dansez, bougez, faites du sport… Non pas pour changer votre apparence, mais pour célébrer ce dont votre corps est capable ! Soyez reconnaissante de la chance que vous avez et célébrez ce corps qui fait tant pour vous. 

Accepter l’impermanence

Acceptez que, comme les émotions viennent et s’en vont, comme la vie change, notre corps également. Ne vous attachez pas à ce à quoi votre corps a pu un jour ressembler et apprenez à voir ces changements comme une marque de toutes les expériences qu’il vous a fait vivre. Nous avons trop souvent tendance à nous comparer et à envier ce à quoi nous pouvions ressembler il y a quelques années de cela… sans se rappeler qu’à cette même époque, nous y voyons aussi des défauts. 

Enfin, apprenez à lâcher prise: c’est OK de parfois, se regarder dans le miroir et de ne pas savoir aimer à 100% l’image qu’il renvoie. Cela ne veut pas pour autant dire que l’on se déteste ou que l’on se rabaisse: autant que notre corps et nos émotions fluctuent, notre rapport à nous également. Au lieu de vous auto-flageller, apprenez à décrypter ce sentiment et à poser un regard bienveillant sur tout le chemin accompli vers l’acceptation de votre corps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.