Suivre son intuition féminine

Le féminin et le masculin coexistent en chacun de nous, dans des proportions différentes. La plupart des femmes s’identifient plus avec la féminité qu’avec la masculinité. Pourtant, nous vivons dans une société qui célèbre la masculinité (la compétition, le statut social, la « réussite ») et laisse peu de place aux qualités féminines (de soin, d’émotions, de coopération, d’intuition).

Ainsi, les qualités masculines sont célébrées et nous sommes encouragées à prendre des décisions terres-à-terres, à suivre notre logique, plutôt que de nous laisser porter par la vie et notre intuition.

Il peut toutefois être intéressant de nous reconnecter à notre nature féminine et plus particulièrement à notre intuition. C’est un système très puissant qui peut nous guider si nous apprenons à lui prêter attention. L’intuition, c’est notre petite voix intérieure, ou le sentiment de savoir quelque chose. Cela peut aussi être l’image qui nous vient clairement lorsque nous faisons face à un dilemme ou à un moment de décision.

En tant qu’âmes féminines, nous sommes plus sensibles aux allées et venues des émotions, sensations, et des fluctuations de la vie. Cela nous permet d’avoir une plus grande appréciation de ce qu’il se passe autour de nous, et ce qui a de grandes chances de se passer dans le futur, compte tenu des informations qui nous parviennent à travers notre champ sensoriel. 

Alors comment suivre son intuition féminine ?

1) La première étape est de nous habituer à être connectées à nos corps et à notre vie intérieure. L’intuition est une expérience qui survient en nous, si nous sommes toujours coupées de nous-mêmes, nous ne pourrons pas percevoir son message. Alors régulièrement dans notre journée, arrêtons-nous et ressentons ce qu’il se passe en nous, sans juger ou chercher à le modifier. Que ce soit des sensations qui nous parviennent par le biais de nos 5 sens, des images mentales, des pensées ou des émotions, peu importe. Accueillons ce qu’il se passe comme nous accueillerions un petit enfant dans nos bras. Apprendre à être OK avec l’intégralité de notre expérience intérieure est une pratique qui se développe et qui devient plus facile avec de l’entraînement. Et pour nous reconnecter avec notre intuition féminine, rien de mieux qu’un cours de Yoga de la Femme.

2) La deuxième étape est d’accepter les messages que l’on reçoit. Une fois qu’on est habituées à écouter ce qu’il se passe en nous, nous pouvons l’appliquer à des situations plus précises. Que devrais-je faire dans cette situation ? Quelle est à la meilleure réponse à cette situation ? Cette relation est-elle faite pour moi ? Au fond de nous, nous avons les réponses dont nous avons besoin. Elles peuvent se présenter avec une image, une idée, une pensée, ou une action instinctive. Le plus dur n’est pas d’entendre le message, mais de l’accepter. Parfois, ce que nous dit notre intuition ne nous paraît pas pratique : notre logique nous dit de l’ignorer, ou que ce n’est pas possible… Mais c’est justement pour cela que nous avons besoin de notre intuition, pour dépasser les limitations de notre intellect. Une fois que nous avons reçu une réponse, acceptons-là comme un message de notre intuition. Ce qu’on choisit de faire de ce message, on le voit dans la troisième étape.

3) La troisième étape est… d’agir ! Une fois qu’on a appris à laisser de la place à notre intuition, qu’on a accepté ses messages, il ne nous reste plus qu’à les intégrer à notre vie. Ce n’est pas un processus qui se passe du jour au lendemain, bien évidemment, et comme pour toute relation, bâtir de la confiance dans notre intuition demande du temps. En général, on commence par suivre notre intuition sur des sujets qui n’ont pas de conséquences à long terme : ce qu’on va manger à midi, le film qu’on va regarder ce soir, la couleur de notre vernis. Puis, lorsqu’on remarque comment on se sent quand on suit notre intuition et quand on ne la suit pas, on peut passer à des sujets plus conséquents : nos relations, notre travail, l’endroit où nous voulons vivre. Suivre notre intuition n’est pas forcément l’unique voie pour prendre des décisions dans notre vie, mais c’est un outil supplémentaire quand notre logique atteint ses limites et ne nous aide pas à choisir ce qui est le mieux pour nous.

J’espère que cet article vous aura été utile, si c’est le cas n’hésitez pas à le partager autour de vous ! 

Bonne semaine et on se voit vite à un cours de Yoga de la Femme !

Xenia Dutoit

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*