Les bénéfices des postures d’ouverture d’épaules

Cet article fait partie d’une série sur les bénéfices des différents types de postures. Retrouve le premier article sur les bénéfices des postures d’ouverture de hanches ici.

Question à 1000 € : Qu’y a-t-il de plus de désagréable à faire quand notre poitrine n’est pas ouverte, et qui pourtant deviennent hyper agréables et paient des dividendes sur toute notre vie une fois que c’est le cas ?

Bien deviné ! Il s’agit des postures d’ouverture d’épaules.

On ne le sait pas forcément, mais nos épaules sont notre passeport vers notre ouverture au monde. 

Avec des épaules ouvertes, notre poitrine, et notre buste sont bien ouverts, on peut se tenir droite, fière, et avoir un beau port de tête. Avez-vous déjà essayé de vous tenir droite encore et encore sans résultat ? Je peux parier que vos épaules et votre poitrine ne sont pas bien ouvertes. Car lorsque c’est le cas, avoir une bonne posture devient facile, naturel et même agréable ! On se sent bien respirer, et on voit les bénéfices sur notre humeur et notre confiance en nous.

En plus de ça, on active notre 4ème Chakra, le chakra du coeur. Cela nous permet de développer notre compassion, notre ouverture au monde, de donner et de recevoir de l’amour librement, de ressentir toute la palette de nos émotions, et d’assurer l’harmonie sur tous les plans de notre vie.

Le Chakra du coeur est l’endroit où se réunissent les trois chakras précédents, les chakras racine, sexuel et manipura, le chakra de l’action. Ainsi, nous pouvons aligner notre rapport physique au monde, notre vie émotionnelle et sexuelle, ainsi que nos actions à la loi de notre coeur, et agir, ressentir et vivre en harmonie avec ce dernier.

Les postures d’ouverture d’épaules, comme toutes les postures de yoga, ne se travaillent pas par la force, mais en douceur, petit à petit. Une bonne manière de le faire est de travailler le demi-pont (allongée sur le dos, enrouler petit à petit la colonne vertébrale vers le ciel jusqu’à décoller tout le dos et ramener la poitrine vers le menton), ou même le pont (la même chose, mais les jambes et les coudes décollés du sol). On peut également travailler les bras de l’aigle (passer un bras au-dessus de l’autre, puis plier les deux coudes et placer les paumes ou les dos des mains l’une contre l’autre, puis lever les coudes et éloigner les mains du visage), ou placer une main derrière notre dos par en dessous et venir la chercher avec l’autre main par au-dessus.

Les postures d’ouverture des épaules sont multiples, et je peux garantir qu’avec du temps, de la patience et de la pratique, on peut tout à fait réussir à ouvrir notre poitrine et à rayonner nous aussi notre coeur vers le monde.

A très vite

Xenia Dutoit

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*