Cycles lunaires et féminité

La féminité est historiquement liée à la lune. Tout comme elle, nous fonctionnons par cycles, nous sommes l’énergie YIN, contrairement au soleil, ou au masculin qui représentent l’énergie YANG. 

La lune se pare tous les soirs d’une couleur, forme, et taille différente. Parfois délicate, parfois menaçante, elle semble arborer tous les aspects de nos émotions et de la féminité.

Etrangement aussi, les cycles de la lune (qui durent 28 jours), semblent imiter ce qu’il se passe dans notre cycle féminin. Certains disent que pour être réglée au mieux, nous devrions être calées sur les cycles lunaires… A chacune d’y prendre ce qui lui semble juste.

Ce qui est sûr, c’est que la lune a une influence sur notre vie, que nous soyons hommes ou femmes. C’est l’astre le plus proche de la terre, et il influence les liquides de la terre. Cela vaut pour les marées, et nous pouvons supposer pour notre physiologie aussi, puisque nous sommes faits à 60-70% d’eau.

Alors à quel niveau la danse de la lune peut-elle nous aider dans notre féminité ?

En acceptant que, tout comme elle, nous passons par des cycles, nous pouvons utiliser les différentes phases de ce dernier pour nous aider à nous épanouir dans notre féminité et à manifester ce qui est important pour nous.

Commençons par le commencement… La nouvelle lune !

Comme son nom l’indique, la nouvelle lune est le début d’un nouveau cycle. C’est le moment de prendre un nouveau départ, de noter notre intention, de décider de quelque chose de nouveau pour le cycle à venir. Choisir ce que nous sommes sur le point de créer.

Il est plus efficace de se concentrer sur une seule chose.

Entre la nouvelle lune et le premier quartier 

Après la nouvelle lune, nous avons une semaine pour ancrer cette intention. Nous pouvons prendre du temps pour écrire notre intention, la visualiser, s’imaginer que nous l’avons déjà dans notre vie, rêver à propos de la manière dont nous allons la mettre au monde… C’est la période de gestation. 

Premier Quartier

7 jours après la nouvelle lune, nous sommes au premier quartier. C’est le moment de porter notre attention sur les difficultés que nous rencontrons et sur ce que nous souhaitons faire à propos d’elles. C’est le moment de trouver une solution aux problèmes qui adviennent, de travailler sur les points difficiles, d’être créative, de faire preuve de courage. Peu importe ce que nous choisissons de faire, nous allons rencontrer des difficultés ! Sinon nous l’aurions déjà dans notre vie. C’est pour cette raison que nous devons accueillir ces difficultés comme des bénédictions, et travailler sur nous mêmes pour les dépasser. Si quelqu’un l’a fait, c’est faisable.

Entre le Premier Quartier et la Pleine Lune

La semaine avant la pleine lune est une période d’excitation. C’est le le moment où les « étoiles s’alignent », et si nous avons fait le travail de préparation nécessaire, celui où nous devons agir massivement.

Faire toutes les choses que nous savons être nécessaires pour arriver là où nous le souhaitons, sans regarder en arrière. Certaines marcherons, certaines moins, l’important est de continuer à avancer à grands pas vers là où nous souhaitons aller.

La pleine lune

Lorsque nous voyons la pleine lune, c’est parce que le soleil s’illumine sur elle. Le masculin et le féminin entrent en contact, c’est la période fertile du cycle, celle où nos intentions ont le plus de chance d’arriver à leur complétion. 

C’est le moment où nous récoltons les fruits du travail que nous avons fait jusque là.

C’est aussi un moment qui porte un paradoxe mélancolique : nous sommes à notre paroxysme et nous devons en faire le deuil, car nous savons qu’il nous faut maintenant redescendre.

Entre la pleine lune et le dernier quartier

La période d’intense activité est maintenant passée, et c’est le moment de nous concentrer sur ce qu’il y a à lâcher. Que devons-nous accepter de laisser de côté pour arriver à la complétion de nos rêves ? Quelles parts de nous ? Quelles croyances ne nous servent plus ? 

C’est un moment d’introspection qui demande une honnêteté sans faille envers soi-même.

Le dernier quartier

La lune commence à disparaître. Le jour du dernier quartier, une semaine après la pleine lune, nous invite à chercher des réponses et notre guide intérieur. C’est le moment de nous reconnecter à nous mêmes et d’entendre les réponses à ces questions que nous nous sommes posées. 

Entre le dernier quartier et la nouvelle lune

Ca y est, c’est la dernière semaine du cycle. C’est le moment de réfléchir au cycle qui vient de se passer. Qu’a-t-on créé ? Qu’est-ce qui n’a pas marché ? 

C’est aussi le moment de relire l’intention que nous avions posé en début de cycle. Y sommes-nous parvenues ? Souhaitons nous poser la même intention, ou une intention nouvelle pour la nouvelle lune qui approche ? 

C’est ensuite une nouvelle lune qui commence

En bonus : On poste chaque nouvelle et pleine lune sur la page Instagram du Yoga de la Femme, avec le signe astrologique et le sens qui y est associé ! Si vous avez testé ce rituel lunaire, n’hésitez pas à nous laisser un message privé, on a hâte de lire vos réponses ! 

A très vite

Xenia Dutoit

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*