Retrouver la Lumière

Depuis la nuit des temps, il existe un lien très fort qui unit l’Homme à la Nature et les fleurs ont toujours accompagné les grands moments de son existence comme les naissances, les noces ou les funérailles. 

Dans son ouvrage Les Fleurs et leurs Messages, Mère nous rappelle que «lorsque nous savons les écouter, les fleurs nous parlent avec leur langage subtil et parfumé ». 

C’est certainement pour cette raison que les femmes sont particulièrement sensibles et réceptives à la florithérapie, cette approche naturelle mise au point par le docteur Bach dans les années 30 qui utilise les essences de fleurs pour harmoniser les émotions. 

A chaque saison, une émotion: tel est l’un des grands principes de la médecine traditionnelle chinoise. L’automne est associé à la tristesse, une émotion fondamentale au même titre que la joie, la peur et la colère. 

La plupart du temps, nous sommes tristes pour une raison bien spécifique que nous pouvons identifier : une déception, une contrariété, la perte d’un être cher. 

Mais il arrive aussi que cette tristesse nous tombe dessus sans crier garde, telle une vague de mélancolie soudaine, nous laissant cafardeux, impuissant, abattu. Un état qui s’accompagne  souvent d’un terrible sentiment de solitude. 

A chaque fois, c’est le même scénario:  le coup de blues s’invite pour  quelques heures ou quelques jours et repart toujours aussi subitement qu’il est apparu. Impossible d’en connaître la raison profonde.  

La MOUTARDE des CHAMPS (sinapsis arvensis) est une plante aux fleurs d’un jaune très lumineux. Les graines peuvent rester enfouies dans l’obscurité de la terre pendant des années puis germer soudainement, absorbant la lumière et tous les éléments nutritifs du sol au détriment des autres végétaux. 

L’élixir floral de MOUTARDE des CHAMPS apporte un message de joie de vivre, de sérénité et de stabilité émotionnelle en cas de de tristesse chronique, crises de larmes ou coups de déprime inexpliqués. Il peut favoriser la mise en lumière des forces inconscientes qui œuvrent en nous à notre insu. 

En yoga, privilégier les postures d’ancrage et de stabilité tout comme celles qui favorisent l’ouverture de la poitrine et du cœur.

En période de «crise», penser à l’auto câlin réconfortant assorti de mots doux  tels que:

                                    «  Mon cœur retrouve sa joie et se remplit de lumière  »

Sandrine Schnell
http://www.decoeurafleur.fr/

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*