La douceur…

Le mot d’ordre de la semaine sera : la douceur ! 

Ca y est, on a repris les habitudes de septembre, le boulot, la famille, les amis, l’appartement à nettoyer, et tout le reste… Il peut être facile d’oublier la liberté et le bien-être qu’on a ressenti en vacances ou pendant les weekend d’été. 

Pourtant, c’est dans les moments où tout s’accélère et où on a l’impression d’avoir le moins de temps qu’il est le plus important de ralentir et de faire de soi une priorité. 

Intervient : LA DOUCEUR !

Même si ça peut sembler contre-intuitif, on ne peut pas tenir sur la durée en faisant tout dans le rush, à la dernière minute et en éteignant les feux quand ils se présentent. 

Effectivement, parfois on court et on a l’impression de ne pas avoir assez d’une journée pour faire tout ce qu’on a prévu ! Mais ce n’est pas en étant nous même dans cet état d’esprit stressant et agressif que nous pourrons renverser la vapeur !

La meilleure manière de s’assurer que nous sommes capables de faire tout ce qu’on a prévu est de prendre soin de nous, et d’introduire plus de douceur et temps calme dans nos vies.

C’est comme ça qu’on se régénère, qu’on prend du recul, et qu’on arrive plus fraîches et motivées pour faire tout ce qu’il y a à faire dans nos vies super remplies.

Créer de la douceur dans nos vies, ça passe par :

  • être dans la pleine conscience de nos mouvements ;
  • profiter de ce que nos 5 sens nous communiquent au lieu de la radio dans nos têtes ;
  • faire des petits actes d’amour envers soi-même, comme boire une boisson chaude bien crémeuse ou prendre un bain aux senteurs revigorantes ;
  • écouter quand notre corps nous dit stop et faire une pause avant l’implosion ;
  • savoir dire non à tout ce qui ne fait pas partie de nos priorités ;
  • prendre soin de nos relations proches ;
  • passer du temps dans la nature/avec des animaux ;
  • réussir à créer un havre de paix dans nos têtes même quand tout est speed autour de nous ;
  • aller à un cours de Yoga de la femme 😉
  • tu as d’autres idées ?

Sur ce, je t’invite à faire de la place à la douceur… et on se retrouve la semaine prochaine !

Xenia Dutoit

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*