Nous dire des mots doux

Naturellement, nous allons avoir tendance à dire des mots doux à ceux que nous aimons.

Nous allons remarquer, et mettre en avant leur beauté. Leurs qualités. Leur sens de l’humour, la manière qu’ils ont d’utiliser une expression rigolote, ou de faire preuve d’une écoute active à toute épreuve qui nous fait nous sentir compris et aimés même dans nos pires moments.

Nous leurs disons que nous les aimons, que nous les trouvons magnifiques, merveilleux, drôles et uniques. Que notre vie ne serait pas pareille sans eux.

Maintenant, faisons un petit exercice, et remarquons la manière dont nous nous parlons.

Tenons-nous le même discours ? Avons-nous le même dialogue ? Ou passons-nous tout à coup à des mots durs, rudes, jugeants ?

Nous sommes la personne la plus importante de notre vie. Personne d’autre que nous ne vivra toutes les expériences de notre vie, de notre naissance jusqu’à notre mort. Nous sommes notre premier compagnon, notre relation la plus importante.

Il serait peut-être temps d’en prendre soin…

Pendant une semaine, je nous met au défi de nous dire trois fois par jour des mots doux, à haute voix. Une fois le matin devant la glace en se préparant, une fois le midi lorsqu’on passe aux toilettes, ou qu’on a un peu de temps pour soi dans un parc, et une fois le soir en se brossant les dents.

Il ne s’agit pas de contrôler toutes nos pensées. De nous en vouloir à chaque fois que nous glissons et disons un mot un peu trop sec à notre encontre. Mais d’ajouter cette pratique, pendant une semaine, de nous dire des mots doux, des mots gentils, d’encouragement ou de félicitations.

Et si tu veux venir dire des mots doux à l’unisson avec nous, n’hésite pas à trouver un cours de yoga de la femme et à rejoindre ce mouvement d’amour ! (Car oui, tu ES belle, magnifique et merveilleuse !)

A très vite

Xenia Dutoit

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*