Le Son « OM »

Qui, lorsqu’il a franchit les portes d’un cours de Yoga pour la première fois, ne s’est pas demandé ce qu’était ce chant mystérieux au début et/ou à la fin du cours, le fameux « OMMMM » ?

Ce chant n’est pas là par hasard. Il est en fait appelé un mantra, c’est à dire un son répété à voix haute, qui permet d’envoyer nos vibrations dans l’univers.

Le OM est le son primordial, qui représente le son universel, le tout. Ce serait la vibration vitale à partir de laquelle l’univers serait structuré. On entre donc en phase avec la conscience universelle lorsqu’on chante ce mantra.

Il se décompose en quatre temps, on prononce chacune des lettres du son « A-O-M », puis le quatrième temps est le silence qui suit, durant lequel on profite du ressenti.

Au début d’un cours de Yoga collectif, ce son permet de mettre tout le monde en harmonie avant la pratique.

Mais ce son n’a pas seulement des effets bénéfiques spirituels, il nous permet également d’améliorer notre condition physique.

En premier, il inhibe le système limbique (le cerveau émotionnel), notamment l’amygdale droite, l’hippocampe, le cingulum, le thalamus et le cortex orbitofrontal. Ce qui est intéressant, c’est que chanter un autre son choisi au hasard n’a pas le même effet.

Chanter le mantra OM nous permet donc d’avoir plus de recul lorsque nous sommes envahis par les émotions.

Dans un même temps, puisque nous passons plus de temps à chanter (et donc à expirer) qu’à inspirer, notre système parasympathique est activé, ainsi que notre fonction pulmonaire.

Nous entrons donc dans un espace de détente profond. 

Alors on y va, on inspire pour chanter, et… « OM ».

Xenia Dutoit

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*